Près de 2 Suisses sur 5 prévoient de faire leurs achats de Noël sur internet

Près de 2 Suisses sur 5 prévoient de faire leurs achats de Noël sur internet

En Suisse, le budget des cadeaux de Noël augmente de 7 % pour atteindre une moyenne de CHF 289.- et deux Suisses sur cinq feront leurs achats de Noël en ligne. Pour les e-commerçants, c’est déjà le moment de préparer Noël.

Incontestablement la plus grosse période de l’année pour tous les commerçants, Noël est une période stratégique et cruciale car c’est pour beaucoup d’entre eux l’occasion de réaliser une bonne partie de leurs chiffres d’affaires.

infographie consommation achat noël suisse 2014

Les consommateurs Suisse prévoient de dépenser en moyenne 289 francs

En Suisse, les consommateurs prévoient de dépenser en moyenne CHF 289.- pour leurs cadeaux de Noël, c’est ce que nous montre une enquête réalisée au mois d’octobre 2014 par EY. En 2012, le budget des Suisses pour leurs dépenses de Noël s’élevait à CHF 271.-, ce qui représente une progression de 7 % pour l’année 2014. Cette année trois consommateurs sur cinq veulent dépenser plus de CHF 200.- pour leurs achats de Noël, alors qu’en 2012 ils n’étaient que la moitié. Cependant, un consommateur sur six se montre plus économe et prévoit de dépenser moins de CHF 100.- pour ses cadeaux de Noël. Comme l’année passée c’est les hommes qui seront les plus dépensiers avec un budget moyen de CHF 311.- contre CHF 267.- pour les femmes, ce qui tord le cou aux idées reçues. Les jeunes âgés de 18 à 35 ans pensent dépenser en moyenne CHF 261.- soit 34 % de plus que pour Noël 2012 (CHF 195).

Malheureusement pour les e-commerçants, les plus grandes sommes seront dépensées dans les grandes surfaces et les magasins spécialisés. Les dépenses dans les magasins spécialisés devraient s’élever en moyenne à CHF 114.- cette année contre CHF 163.- en 2012. Cela représente 40 % du budget prévu, alors que cela représentait encore 60 % il y a deux ans. Les grandes surfaces quant à elles verront les consommateurs venir dépenser en moyenne CHF 82 contre CHF 48.- en 2012.

Les Suisse et le e-commerce à Noël, 36% de budget en plus

C’est cette partie qui nous intéresse vraiment. Les consommateurs Suisses souhaitent dépenser pour Noël en moyenne CHF 50.- dans les boutiques en ligne, somme qui s’élevait à seulement à CHF 32.- en 2012. La part de marché de ces magasins e-commerce Suisse pour les cadeaux de Noël a ainsi progressé de 12 % en 2012 à 17 % aujourd’hui, ce qui représente près de deux Suisses sur cinq. Ce n’est pas beaucoup vous me direz, mais la progression du panier moyen consacré aux achats de Noël effectué sur internet en Suisse entre 2012 et 2014 est tout de même de 36%.

Chiffres et faits marquants sur l’e-commerce en Suisse.

10,18 milliards de francs, c’est le montant que les Suisses ont dépensé en 2012 pour des produits et des services achetés via Internet, c’est ce que dit l’étude «Der Schweizer Online-Handel» (Le commerce en ligne suisse) réalisée par le centre de recherches en gestion commerciale de l’Université de St-Gall (IRM-HSG). Cela représente un accroissement de 17,3% par rapport à la dernière évaluation en 2010 (les valeurs statistiques concernent uniquement les marchandises physiques).

Le volume de vente en ligne continue d’augmenter

En 2013, la vente à distance augmente de façon marquante, principalement grâce à l’e-commerce. Ce dernier a progressé de 14% par rapport à l’année 2012, pour atteindre 5,35 milliards de francs. La part de la vente à distance représente 6,4% (5,9% en 2012) du volume total du commerce de détail suisse, qui s’élève lui a CHF 97,1 milliards.
À la mi-Octobre 2014, 23 entreprises actives dans le commerce de biens et de services en ligne ont été interrogées, dans le cadre du E-Commerce-Report Suisse, sur leurs prévisions de croissance. Les firmes qui ont participé à cette analyse représentent un volume de commerce en ligne de près de 3,7 milliards de francs et représentent 34 marchés différents. 74% d’entre elles entrevoit une augmentation de leurs ventes par rapport à 2013.

Les freins à l’achat en ligne.

Attention cependant à ne pas freiner les achats de vos clients, il faut connaitre les raisons qui font les consommateurs ne vont pas sur les magasins en ligne et préfèrent les commerces traditionnels : la possibilité de juger les produits (76 %), l’absence de frais d’expédition (73 %), la disponibilité immédiate des produits (72 %) et les conseils de qualité (65 %). Voilà ce sur quoi vous devez travailler pour convaincre les consommateurs d’acheter vos produits sur votre magasin en ligne.

On comprend mieux pourquoi il est très important de bien se préparer pour cette période d’achat qui est indispensable pour les entreprises qui vendent des produits dits « physiques ». Sans quoi, vous risquez de passé à côté d’une grosse période d’achats des consommateurs et de manquer une occasion qui ne se présente qu’une fois par année.

mail_outline
Souscrit à ma newsletter pour recevoir les derniers articles et mise à jours